Pourquoi céder son entreprise ?

Décider de vendre sa société nécessite courage et persévérance. En vous séparant de votre entreprise, vous ne serez plus le chef. Vous transmettrez le pouvoir et vous serez privé de nombreux avantages : revenus, statut, reconnaissance sociale, etc. D’où l’importance de vous poser les bonnes questions afin de bien mener le processus de cession. 

Tout d’abord, il est nécessaire d’identifier, de la manière la plus objective possible, les raisons pour lesquelles vous devriez vendre votre entreprise : 

  • Est-ce qu’il s’agit d’une opportunité vous permettant de générer un bénéfice financier ou patrimonial ? 
  • Est-ce que la cession est envisagée dans le cadre d’un repositionnement ou d’un changement d’activité ?
  • S’agit-il d’une décision prise dans le cadre d’un départ en retraite ?
  • Durant cette réflexion, il serait également important de prendre le temps de réfléchir au contexte de la cession :
  • Est-ce le bon moment pour vendre votre entreprise ?
  • Êtes-vous préparé à arrêter de travailler ou à changer d’activité ?
  • Quelle relation souhaitez-vous garder avec votre entreprise à terme : cession totale ou partielle ?

Quels sont les obstacles sectoriels, financiers, émotionnels, sociaux, ou relatifs au statut de votre entreprise, pouvant affecter le processus de vente ?

Votre entreprise dispose-t-elle de tous les moyens stratégiques, organisationnels et gestionnaires pour poursuivre son activité ? 

Les réponses à ces questions devraient vous permettre d’établir un état des lieux et de planifier les grandes lignes du processus de la cession.

Vers quel professionnel s’orienter pour céder son entreprise ?

Parce qu’une bonne préparation d’un projet de vente d’entreprise est un gage de réussite, il est primordial de se faire assister par un expert maîtrisant tous les aspects de la cession.

 

Le choix d’un prestataire ou d’un autre dépendra de plusieurs facteurs :

  • Le niveau de confidentialité que vous souhaitez garder sur l’opération de vente. 
  • Votre disponibilité à répondre aux questions des repreneurs potentiels.
  • Vos compétences de négociation. 
  • La complexité de la cession.
  • La taille de votre entreprise.

Les étapes d’une cession d’entreprise : ne rien laisser au hasard !

La cession d’une entreprise est un acte de gestion exceptionnel qui doit répondre à deux objectifs principaux :

  • Procurer à l’entité les moyens de se vendre rapidement tout en assurant sa pérennité. 
  • Optimiser le prix de cession. 

 

Pour atteindre ces objectifs, il est nécessaire de mettre en place un plan de cession en plusieurs étapes :

  1. Préparer la cession en amont sur tous les niveaux (psychologique, familial, gestionnaire, patrimonial, etc.).  
  2. Sélectionner un conseiller en fusions – acquisitions. 
  3. Diagnostiquer et évaluer l’entreprise.
  4. Préparer un dossier de cession pertinent mettant en avant les points forts de l’entreprise et son potentiel de développement. 
  5. Identifier et cibler le bon repreneur en créant un profil-type idéal selon les caractéristiques de l’entreprise et de son environnement : marché, leadership, concurrence, produits, ressources internes, etc.  
  6. Développer un argumentaire de vente adapté au profil des acquéreurs potentiels identifiés. 
  7. Avoir une vision globale durant tout le processus de cession. 
  8. Présenter l’entreprise et négocier avec les repreneurs potentiels.
  9. Signer la convention de cession et conclure la vente.  

Pourquoi privilégier un cabinet de conseil en fusions-acquisitions ?

La réussite d’un processus de cession d’entreprise repose sur la maîtrise et la mobilisation de compétences multiples. À la différence des autres prestataires, un bureau d’expertise comme Brugmann Conseil n’est pas spécialisé uniquement dans une seule des multiples compétences nécessaires. En effet, il est en mesure de gérer et coordonner l’ensemble des aspects du processus de cession : comptable, financier, légal, social, etc. D’autant plus qu’il connaît parfaitement les grandes tendances du marché en matière de cession, fusion et acquisition d’entreprises. Par ailleurs, n ’avoir qu’un seul interlocuteur permet de mener à bien le projet de vente, de la préparation jusqu’à la transition post-cession.  

Un cabinet de conseil est donc le mieux placé pour vous garantir un accompagnement professionnel et personnalisé, tout au long du processus. Dans la pratique, il constitue pour vous un dossier de présentation permettant aux acquéreurs potentiels d’avoir toutes les informations nécessaires sur votre entreprise : 

  • Histoire. 
  • Activités.
  • Ressources (humaines, techniques, commerciales, etc.).  
  • Performances. 
  • Environnement réglementaire et juridique.
  • Forces et faiblesses.  
  • Perspectives et potentiel de développement. 

Grâce à son expertise, il vous aide à évaluer votre société, à identifier et approcher les acquéreurs potentiels de façon tout à fait confidentielle et à fixer le meilleur prix de cession. Le cabinet de conseil négocie pour vous avec les repreneurs potentiels. C’est le prestataire idéal pour vous aider à conclure la vente rapidement, avec la meilleure plus-value possible et en toute confidentialité dans le respect de vos objectifs.

Bon à savoir

Bien souvent, la décision de vendre une entreprise est psychologique. Dans la plupart des cas, elle revêt un caractère subjectif. Grâce à son esprit analytique et ses compétences techniques et stratégiques, votre cabinet de conseil vous aide à voir les choses de manière plus objective. Il peut éventuellement vous inviter à envisager d’autres options plus intéressantes que la cession ! 

Entretien confidentiel

Parlons de votre projet

Notre expérience au service de votre développement.
Parce que nous voulons vous offrir plus que du conseil : nous voulons vous offrir de la sérénité.

Demander un entretien confidentiel