Qu’est-ce que la cession d’entreprise ?

La cession consiste à ce que le propriétaire (cédant) vende la propriété de l’entreprise à un repreneur (cessionnaire) par un acte signé par les deux parties.

La cession peut être partielle ou totale. Elle peut aussi prendre plusieurs formes : cession d’actions ou cession d’actifs.

Comment se déroule une cession d’entreprise ?

La cession d’une entreprise se déroule en plusieurs étapes :

  1. Préparer l’entreprise en amont ;
  2. Sélectionner un cabinet de conseil en fusions-acquisitions pour accompagner le chef d’entreprise durant le processus de cession ;
  3. Établir un diagnostic interne afin de réaliser une évaluation globale de l’entreprise ;
  4. Dresser un profil type du repreneur idéal (buyer persona) ;
  5. Préparer un mémorandum et prospecter des acheteurs potentiels de manière anonyme ;
  6. Faire une liste restreinte des candidats repreneurs dont le profil répond le mieux aux critères de sélection sur la base de la lettre d’intention qu’ils auront adressée au cédant ;
  7. Organiser la phase de due diligences (audits) ;
  8. Négocier une offre ferme
  9. Conclure la transaction et signer l’acte de cession.

Comment rechercher un repreneur pour son entreprise ?

Il existe plusieurs types de repreneurs selon le type d’opération recherchée et la taille de l’entreprise à céder : fonds d’investissement, société industrielle, family office, repreneur particulier.

Dans le but de trouver le repreneur idéal, il convient d’établir un profil-type de celui-ci répondant parfaitement aux objectifs et aux attentes du cédant.

Quand doit-on communiquer sur la cession d’entreprise ?

La décision de céder une entreprise concerne, à différents degrés, un certain nombre d’interlocuteurs : proches, salariés, repreneurs potentiels, fournisseurs, clients, banques, avocats, etc.

Il convient d’abord d’identifier les personnes concernées par la cession.

Ensuite, il faut préparer un planning de communication adapté à chaque personne en tenant compte de sa position dans le projet de cession et des éventuelles obligations réglementaires (information du personnel) ou contractuelles (en cas de clause de changement de contrôle).

Pourquoi faire appel à un conseil en fusions-acquisitions ?

Un cabinet de conseil en fusions-acquisitions dispose de toutes les compétences nécessaires pour préparer et piloter l’opération en coordonnant l’action de tous les intervenants en matières financières, juridiques ou fiscales.

Il vous accompagne tout au long du processus de cession afin de vous aider à préparer, réaliser et décide afin d’optimiser le prix de la transaction et de conclure la vente dans les meilleures conditions.

Le conseil en fusions-acquisitions prépare le dossier de vente, identifie la meilleure méthode de valorisation de l’entreprise et intervient dans la sélection des candidats acquéreurs. Autre avantage incontournable, le recours à un cabinet de conseil vous permettra de conserver votre anonymat lors del’ approche préliminaire des acquéreurs.

A noter aussi que les acquéreurs sont généralement accompagnés de conseillers ou ont une pratique habituelle des acquisitions (grands groupes industriels, fonds d’investissement). Il est important pour le cédant de l’être aussi afin de ne pas être désavantagé durant les négociations.

Bon à savoir

Vous avez un projet de cession d’entreprise ? Le cabinet de conseil en fusions-acquisitions Brugmann Conseil vous guide à travers une série d’articles détaillés. Vous avez des questions spécifiques et vous ne trouvez pas de réponses sur cette page ? N’hésitez pas à contacter le cabinet par email à l’adresse [email protected] ou à appeler l’un de ses associés dont les coordonnées figurent sur le site www.brugmann-conseil.com

Entretien confidentiel

Parlons de votre projet

Notre expérience au service de votre développement.
Parce que nous voulons vous offrir plus que du conseil : nous voulons vous offrir de la sérénité.

Demander un entretien confidentiel